sortez du placard! un forum pour autistes adultes.

un forum créé par des autistes, pour les autistes adultes, leurs familles, et toute personne concernée.Un lieu d'échange et de discussion sur les sujets qui nous touchent, sans langue de bois!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etude sociologique

Aller en bas 
AuteurMessage
Akumatata
modérateur
Akumatata

Messages : 211
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Etude sociologique    Mar 16 Nov - 0:01

Revenir en haut Aller en bas
azoupi

azoupi

Messages : 21
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 14:22

Merci pour cet article.

Je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il y est écrit, mais j'ai commencé à le lire, c'est intéressant.

"L’intervention des parents d’autiste s’inscrit dans cette triple perspective : il s’agit à la fois de modifier l’organisation des soins, la définition de la maladie et les politiques publiques de l’autisme. "

Pour l'instant dans ma lecture (j'ai pas tout lu) je n'ai pas vu qu'il s'intéresse à ce que les personnes avec autisme elles mêmes peuvent et veulent apporter comme modification au système actuel.
J'espère qu'il va l'aborder.
Revenir en haut Aller en bas
Akumatata
modérateur
Akumatata

Messages : 211
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 15:49

En France on en est loin.
Aucune association a part " aideras evelynes " n utilise l apport des ted.
Ils participent au plan autisme mais on voit bien que les résultats obtenus ne sont pas probant et que c est plus " du lest" que les autorités lachent.
On se retrouve toujours avec la même configuration , des parents qui doivent trouver des solutions de prise en charge adaptées en les auto-finançant.
Les psy qui ont changé de discours mais pas d opinion.
Les pouvoirs publics qui annoncent défendre les ted mais défendent plus les psy.
Revenir en haut Aller en bas
azoupi

azoupi

Messages : 21
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 16:27

Ce que tu écris est vrai Akuma.

En fait en relisant mon post précédent je m'aperçois que j'attendais la mention de l'apport des personnes avec autisme dans l'article, mais ce n'est pas le sujet de l'article.
Mon attente était donc hors sujet.
Dans le cadre du sujet, qui est l'étude du comportement et des aspirations et opinions, d'un groupe de parents qui discutent d'autisme sur internet, j'ai trouvé de vraies perles comme :

Citation de l'auteur qui raporte ce que dis un parent:

« Je ressens le refus de diagnostic comme de l’abus de pouvoir et la sensation d’être infantilisée sous prétexte d’être le parent. Or, les professionnels tenant de cette position, se comportent exactement comme si c’était de cela qu’il s’agissait ! Ne leur disons pas que cet enfant est autiste, parce que les parents vont abandonner tout espoir sur lui, alors mieux vaut qu’ils gardent l’image rêvée de l’enfant qu’ils ont, comme tout parent des contes de fées. »
Je sais que ce parent n'exagère pas, parce que je connais ces psychiatres d'orientation psychanalitique de l'intérieur, in vivo, les ayant fréquenté comme infirmier pendant longtemps dans de nombreux endroits.

Ces parents se battent réèlement contre des médecins qui ont du pouvoir sur leur enfant alors que la lecture que ces médecins font de toute situation relève de l'erreur, de l'absurde, de l'arbitaire, de l'aléatoire.

Toujours sur le registre du diagnostic:

« L’enfant pourrait pâtir de se voir attribuer ce mot […]. Et cela même si, c’est de plus en plus souvent le cas du fait des larges fréquentations de données hétéroclites sur “Internet”, les parents viennent consulter le médecin avec ce mot dans leurs préoccupations diagnostiques. Bref il faudrait éviter de figer l’enfant dans une catégorie et parler “d’évitement relationnel[35] [35] Notion proposée par Carel (A. ), « L’évitement relationnel...
suite ”. »


La confrontation entre la mère informée et le psychiatre tout puissant:

« J’ai joué la grande naïve en disant que je ne comprenais pas ce terme psychose infantile, qu’il me semblait que ça n’existait pas ; certains m’ont regardé comme une bête étrange se demandant sûrement ce que je faisais auprès d’eux !!! J’ai alors dit que psychose infantile n’était pas dans la CIM 10 ! Le médecin chef (psychiatre) s’est mis en colère et m’a dit : “je vous arrête tout de suite, ce que vous dites est trop grave, nous n’allons pas commencer à faire n’importe quoi comme les Américains. Si vous avez une CIM 10 chez vous, vous n’avez qu’une chose à faire, c’est de la déchirer et la mettre à la poubelle !” [Et la mère, rageuse mais stratège :] J’ai dû me taire, je ne pouvais rien faire d’autre, il était dans la toute puissance, il le savait, il jubilait ! »

Merci beaucoup pour cet article Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
azoupi

azoupi

Messages : 21
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 17:08

Tu as raison de souligner ce que j'appelle l'évitement et l'éviction des personnes avec autisme pour ... tout ce qui concerne leur vie: diagnostic, services, accompagnements, possibilité d'épanouïssement ou accessibilités diverses etc...

Je trouve qu'un exemple caractéristique de ce fonctionnement à été montré par le Professeur D. qui défendait sa pratique du Packing avec une "LETTRE OUVERTE AUX PARENTS D’ENFANTS D’ADOLESCENTS ET D’ADULTES AUTISTES, A LEURS PROFESSIONNELS EDUCATEURS PEDAGOGUES ET SOIGNANTS" en rapport avec l'autisme.

J'ai écris sur un forum psychanalytique professionnel qu'il était pour le moins troublant de ne pas s'adresser aux premières personnes concernées, tout en prônant l'importance de s'occuper de leur psychisme.
Personne ne m'avais répondu. Silence radio.

(la réf de la lettre ouverte du PrD:http://www.balat.fr/Pierre-DELION-LETTRE-OUVERTE.html
Revenir en haut Aller en bas
Akumatata
modérateur
Akumatata

Messages : 211
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 17:14

Ben oui parce que les personne ted sont considérées même par beaucoup de parents comme incapables d être décissionnaires . C'est peut être dur ce que je dis mais c est malheureusement le résultat d une politique d information psykkk pendant des années .

Alors oui mes enfants sont autistes mais même si parfois leurs intéractions et leur raisonnement semblent incorrects je leur confère le droit de faire des choix et de les assumer comme n importe quel autre enfant.

Je suis désolée de le dire mais je lis les journaux et plusieurs fois des raisonnements nt m ont semblé être a la limite de la descence et la folie. Mais eux sont " normaux "donc c est autorisé.


Dernière édition par Akuma le Mer 17 Nov - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
azoupi

azoupi

Messages : 21
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 17:22

Oui, ça me fait penser, pour décrire ce qu'il se passe, à un système de pouvoir social avec une héirachie très verticale où les "handicapés" sont tout en bas.

Ca ne se dit pas ouvertement, ça ne s'écrit pas, mais beaucoup suivent cette "règle" un peu comme un programme par défaut sur mon ordi.

En conséquence, les médecins qui s'occupent des "handicapés" se donnent un pouvoir transversal sur les autres disciplines, facilité par le fait que quand ils affirment quelque chose, personne ne peut les contredire facilement: ni les médecins des autres spécialités ("ah, c'est pas mon domaine") ni les parents, ni les personnes avec autisme elles mêmes.

Comme pendant l'inquisition, où il fallait que la science respecte les idées de l'Eglise sur le monde.
Donc là, il ne faut pas trouver de preuves d'imagerie, de preuves génétiques ou autres.
Une maman aussi professionnelle disait à un congrès récemment que quand elle avait des formations sur l'autisme les médecins qualifiaient les "avancées" dues à l'imagerie fonctionnelle (etc) "à de la mast... intellectuelle".

Rejet pur et simple de ce qui ne colle pas à la doctrine.

On fait intevenir le MILIDUVES comme pour une secte ? lol!



Dernière édition par azoupi le Mer 17 Nov - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akumatata
modérateur
Akumatata

Messages : 211
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 19:06

Oui c est bien le problème. Même en s'appuyant sur des études validées elles sont souvent remises en cause par les psychiatres aussi. Et même ceux censés être " à la pointe " et se targuant d être cognitivo-comportementalistes , si tu fais un peu des recherches poussées sur certaines publications qu ils ont fait , tu trouves encore la relation mère enfant au centre du truc :argh:
Revenir en haut Aller en bas
azoupi

azoupi

Messages : 21
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 20:40

Oui, j'ai eu affaire à une médecin chef de service là où mon fils à été évalué, qui fait partie de la constellation soit diasant cognitivo comportementale, et qui a ataquée mon épouse direct au premier entretien, après avoir évalué notre fils sur deux semaines.
On a eu très très chaud ce jour là, tous les deux au bord du fait divers avec ce médecin, tombant des nues en entendant ses insinuations très poussées. pale
Elle était bourrée de tics, montée sur ressort, enchaînait les questions en donnant des réponses...au secours...!

L'étiquette de l'orientation ne mets met pas à l'abri des interprétations sauvages.
Revenir en haut Aller en bas
Akumatata
modérateur
Akumatata

Messages : 211
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 20:55

Citation :
L'étiquette de l'orientation ne mets met pas à l'abri des interprétations sauvages.

Oh non et quand un pro a son idée et ben il interprétera tout dans son sens et en plus il ne se trompera pas lui parce qu il est pro :fouet:
Revenir en haut Aller en bas
olivier



Messages : 25
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 23:26

exactement.

Pour en rvenir a cette liste, il est vrai que depuis 3 ans que je suis dessus, je n'ai pas vu d'interventions de personnes TED, tout simplement car elles n'y participent pas. C'est dommage je trouve.
Pourtant, je pense qu'ils y trouverais une ecoute car beaucoup de gens present sur cette liste sont hypers impliqués.
c'est dommage
Revenir en haut Aller en bas
maryline

maryline

Messages : 95
Date d'inscription : 03/11/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Mer 17 Nov - 23:29

Citation :
Elle était bourrée de tics, montée sur ressort, enchaînait les questions en donnant des réponses
Ca me rappelle qqu'une, je peux avoir ses initiales ?
Revenir en haut Aller en bas
azoupi

azoupi

Messages : 21
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Jeu 18 Nov - 11:46

Oui, c'est Madame le Professeur V. Chef de Service à l'hôpital R.D, (vue en 2006).

Elle est en cabinet libéral aussi maintenant. je ne sais aps si elle encore à cet hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
maryline

maryline

Messages : 95
Date d'inscription : 03/11/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Ven 19 Nov - 0:57

ok merci, c'est pas les mêmes initiales, ouf, j'ai eu un peu peur, car j'ai un RV dans qq semaines.
Revenir en haut Aller en bas
azoupi

azoupi

Messages : 21
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Etude sociologique    Ven 19 Nov - 13:02

erreur postage je t'envoi son nom par mp.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etude sociologique    

Revenir en haut Aller en bas
 
Etude sociologique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» projet de fin d'etude economie
» Etude des observations d'ovnis en forme de triangle
» etude d'alimentation machine
» Etude spectrale passée et à venir, info ou intox ?
» Etude cas-témoins avec 1 cas pour 3 témoins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sortez du placard! un forum pour autistes adultes. :: discussions generales :: activisme et représentation-
Sauter vers: